Les vacances au Vietnam ont pour moi été l’occasion de découvrir l’île de Phu Quoc que je ne connaissais pas encore. Phu Quoc était autrefois un bagne. Peu connue, elle a longtemps été le paradis des touristes qui voulaient un coin tranquille  et sauvage au Vietnam. Aujourd’hui, Phu Quoc est de plus en plus visitée. Les resorts ont fleuri tout le long de la côte et l’île s’est complètement tournée vers le tourisme avec la construction d’une nouvelle route et d’un aéroport international qui feront d’elle une destination de vacances à part entière.

A Phu Quoc, nous avions choisi un endroit privilégié, un resort en bord de plage, avec bungalow sur  le front de mer et une vue fantastique. Ce que nous avions moins anticipé, c’était l’état des routes, en terre, après la fin récente de la saison des pluies… Au final, nous n’étions pas très loin de la ville mais accéder au resort s’est révélé assez compliqué, même en taxi… De plus, le tour que nous avions pris pour aller plonger s’est avéré un peu limite et nous avons un souvenir assez marquant des routes de l’île puisque nous y avons passé une bonne partie de notre temps sur place !

Ceci mis à part, l’île vaut effectivement le détour. Les plages y sont fantastiques, la forêt aussi et on y trouve un des meilleurs poivres du monde ! Nous avons pu profiter de couchers de soleil magnifiques et d’une mer très agréablement chaude. Pour le reste je laisse parler les photos !

Par contre, petit détail : quitter Phu Quoc peut s’avérer plus problématique que prévu… En effet, nous devions prendre l’avion vers midi pour repartir sur HCMC. Arrivant à l’aéroport 1h avant, on nous annonce que notre avion st déjà parti ! « Mais on vous avait prévenu par mail ! » Ben oui bien sûr, on regarde nos mails tous les jours quand on est en vacances dans un resort au bord de la mer. Sans ordinateur propre c’était de toutes façons impossible. « Ben normalement les téléphones ils font mail maintenant.. » Euh… non… pas tous… et puis pas à l’autre bout du monde à un tarif raisonnable !

Bref, au final, Vietnam Airlines a réussi à nous mettre sur un autre vol à 15h mais on s’est retrouvé coincés à Phu Quoc pendant 3h. Résultat, notre après-midi de visite à HCMC s’est résumée à une balade express de nuit… Merci Vietnam Airlines !!!!